On avance à grands pas.

On a réussi, à deux, à remettre la cuve à eau bâbord en place. Bravo à la miss !

Cela m’a permis de remonter le puits de dérive. Les photos datent un peu, à l’heure actuelle il est plus qu’à moitié terminé.

Un vrai plaisir, encore : il y a des défauts partout, que je corrige à mesure. Plus emmerdant, l’épontille, ou du moins son habillage : Sur cette photo, le triangle dans la plaque est calé sur l’axe du bateau :

Ben oui, l’habillage est pivoté au lieu d’être axé… comment perdre du temps ! Du coup j’ai dû me débrouiller pour me caler dessus.

Le tableau de bord, repeint, à été remonté.

Bref, on commence à retrouver notre bon vieux Galopin. D’ailleurs ça m’a fait bizarre, lorsque j’ai remonté la table, de m’allonger par terre entre les banquettes du carré et le puits de dérive : j’en ai passé des heures allongé là en navigation !

@ suivre !

 

Publié dans Rénovation | 1 commentaire

Un peu de jus ?

Malgré le confinement, le boulot avance (y’en a qui ont fait du stock de PQ, moi c’était du CP. Chacun ses priorités).

Et donc depuis le remontage de la table à carte, le nouveau « tableau de bord » de Galopin a été fabriqué :

Il y manque le radar, il me faut encore vérifier qu’il fonctionne. Pour rappel, il était tombé en panne lors de la transat, après que le radôme ait arraché son câble. On l’a recâblé, il tourne mais il reste encore à le poser sur le bateau pour vérifier qu’il capte quelque chose. Pour la petite anecdote, c’est mon père qui l’a recâblé, et il n’a rien trouvé de mieux que de le remettre en route… dans son salon. Comme la télé n’a pas grillé, soit le magnétron est au mini, soit il est mort 🙂

Et pour alimenter le tout, les batteries sont arrivées !

Quatre batteries de 100 Ah, qui migrent de la couchette tribord vers la nouvelle couchette bâbord. Pour rappel (aussi) Galopin était autrefois muni de ce seul parc, sans batterie moteur dédiée. Un système qui nous paraissait pas mal au début, nettement moins lorsque nous sommes tombés en black-out total au retour des Açores. Il y a donc désormais une batterie moteur que j’ai eu un peu de mal à loger, mais au final j’ai trouvé une solution :

Voila pour le coté « elec ». Pour le reste, diverses bricoles :

-Soudure d’une nouvelle sortie sur le réservoir en charge, qui est actuellement en cours de peinture.

-Le bout du puits de dérive, cassé lors du démontage, est refait et le tableau moteur y a retrouvé sa place.

-Notez au passage une petite modification, avec l’ajout d’une trappe en bas de la descente. Un peu de place récupérée.

Et pour finir, les fonds de la cuisine ont enfin été refermés, la cuve bâbord devrait reprendre sa place sous peu.

@ suivre !

Publié dans Rénovation | Laisser un commentaire

3 heures de taf en un gif

j’l’avais bien dit que le remontage allait être rapide !

Et zou, ce week-end les instruments vont revenir à bord ! @ suivre.

 

 

Publié dans Rénovation | 1 commentaire

on commence à apercevoir le bout !

Nous avons fait une petite pause familiale d’une semaine, mais ça avance tout de même pas mal. La dernière cloison (séparation entre cuisine et table à carte) est refaite, et la couchette bâbord a été peinte dans le même temps :

Je commence le remontage de la table à carte demain, le plus gros des éléments est peint depuis un moment déjà. Notez en passant que le remontage des doublages avance aussi à grand pas, manque encore le vaigrage mais tout ce qui double le cockpit est en place.

Le carré est presque terminé, la table et les équipets sont en peinture (encore une bonne semaine pour la table, et deux pour les équipets) :

La cabine aussi est bien avancée, je vais bientôt attaquer le sommier :

Le petit meuble est refait à neuf. Les portes sont prêtes, manque la quincaillerie.

Au chapitre « petits détails », les portes des équipets de la couchette avant sont enfin terminées. J’ai encore l’intérieur à fignoler, mais je ne retrouve plus les caches des goussets de membrures  (les petits triangles à la jonction du pont et de la coque), donc affaire à suivre. Il me faudra peut-être les refaire.

Du coté de la cuisine, les plaques couvrant le lest viennent de recevoir leur dernière couche de peinture, je les remonte la semaine prochaine. Masticage, résinage, puis la cuve bâbord retrouvera sa place à bord. Ensuite les réseaux d’eau, les planchers, et enfin la reconstruction de la cuisine, refaite à neuf.

Et après ça… Ben y’aura encore toute la peinture extérieure à refaire ! @ suivre !

Publié dans Rénovation | Laisser un commentaire

Les cabines, et la cuisine

La couchette bâbord est terminée, plus qu’à remonter les plafonds, fabriquer l’équipet, puis peindre. La table à carte est en attente, j’ai une cloison à retaper d’abord.

De l’autre coté, ça progresse aussi : il me reste à faire les placards et le sommier. Les plafonds, eux, sont en cours de vaigrage.

Cette cabine a été un vrai cauchemar à remonter : entre la modification que j’y apporte pour faciliter l’accès au moteur, les fonds des coffres complétement cuits, et le fait que tout l’aménagement d’origine semble avoir été fait à la hache, je vous dis pas le casse-tête chinois : au fur et à mesure que je corrigeais des défauts, j’en créais d’autres plus loin !

Et pour finir :

Et oui, ça y est… Le dernier coin du bateau est en cours de peinture. Cette fois on commence à en voir le bout !

@ suivre

 

Publié dans Rénovation | 1 commentaire

Ça avance fort !

Ces dernières semaines, beaucoup d’avancement. Pour commencer, le saumon a enfin été refermé :

Ensuite, l’arrière du bateau a été suffisamment repeint pour pouvoir remonter les planchers. Notez au passage que la descente est revenue à bord, au bout de deux ans et demi c’en est enfin fini de l’échelle branlante !

Sur plancher temporaire, mais elle est quand même là !

Dans l’atelier, ça coupe et ça ponce. L’ancienne cloison séparant la table à carte du débarras a subi une grosse cure d’amaigrissement :

On ponce les vieux bordés :

Les planchers y passent aussi. Pour eux c’est bien plus dur, il faut tout décaper :

Avant

Après !

Certains démontages sont rendus compliqués par le fait que les vis, totalement rouillées, refusent tout desserrage. Notamment avec ce cadre, fixé sur le plancher en bas de la descente et servant de base au cache moteur : près de deux heures pour le libérer, en y laissant quatre foret de perceuse pour araser les têtes de vis. Un peu de casse, mais réparable à la colle à bois.

Et aujourd’hui, remontage. D’abord l’encadrement de la porte (ça fait plaisir !) et le plancher du bas de la descente :

Et ce qui reste de la cloison de l’ancien débarras : je vais y fabriquer une couchette, dont le bout servira d’assise à la table à carte. Les batteries migreront de la cabine tribord vers cette couchette, cela équilibrera un peu les poids (la plupart des gros coffres de rangements sont sur tribord), et surtout le bordel qu’on entassait dans ce coin sera bien plus accessible. Notez que j’ai également conservé un petit morceau dans l’angle en haut contre le bordé, dans le but d’en faire une longue étagère. Quand aux tableaux électriques, autrefois fixés sur cette cloison, ils se retrouveront au dessus de la table à carte : toute l’électricité du bateau va être refaite à neuf, hormis les instrument dont la plupart seront conservés.

L’ancien aménagement

Bref, ça turbine ! @ suivre 🙂

 

Publié dans Rénovation | 1 commentaire

les gorges du Blavet

On ne fait pas que bosser sur Galopin : de temps en temps on a besoin de s’aérer un peu et on prend « Galopin bis ».

Nous avions fait un blog dédié : https://camsgalopinblog.wordpress.com/ , mais on s’est rendu compte au fil du temps que ce n’était pas forcement une bonne idée d’avoir deux blogs. Donc on va tout simplement glisser de temps en temps un article « escapade » sur ce blog-ci.

Bref, en ce premier week-end de février, je délaisse la caisse à outils et les pots de peinture et nous filons du coté de Rostrenen, voir les gorges du Blavet à Toull Goulig. Une idée comme une autre et une destination un peu au pif, juste histoire d’aller passer une nuit à l’écart, portables coupés : un week-end asocial.

Bon, quand on dit « gorges », tout est relatif : on est en Bretagne! L’endroit est tout de même très chouette, un beau chaos rocheux où nous trouvons ce que nous étions venus chercher: le calme.

Et pour finir, petite vidéo :

@ suivre : on avance bien sur le « vrai » Galopin, je vous montrerais ça dans la semaine 😉

Publié dans Escapades diverses | 2 commentaires

La résurrection de Malabar !

Publié dans Rénovation | Laisser un commentaire

Travail en cours : la cabine arrière

Mon père s’étant auto-porté volontaire pour me filer un coup de main, la rénovation a bien avancé ces derniers temps : la cabine est à nouveau isolée, les placages de bordés sont en place, et nous attaquons la semaine prochaine la préparation des fonds tribord et bâbord pour les repeindre, afin de profiter d’une bonne fenêtre de beau temps (pour le froid, on peut chauffer, mais quand il pleut il y a trop de trucs démontés sur le pont, on retrouve toujours un peu d’eau dans les fonds).

Du coté du moteur, le circuit d’échappement est remonté, la pissette a trouvé un passage temporaire, j’ai réussi à relier le circuit eau de mer directement au réseau domestique, la vidange est faite, il ne me reste que le pré-filtre à gasoil à réinstaller et le circuit de refroidissement attendra un peu pour être vidangé. La batterie moteur arrive ce week-end, on la remontera le temps de faire un essai. J’aurais jamais été aussi content de démarrer un moteur de voiler…

Mais bref, ça bosse dur. Même le chat a réquisitionné une paire de gants !

Je fais ma part.

@ suivre !

Publié dans Rénovation | Laisser un commentaire

Bonne année 2020 !

Bonjour à tous et meilleurs vœux !

Pour Galopin l’année 2019 n’aura pas été fantastique : nous n’avons pas beaucoup avancé ! Pas par manque de motivation, mais plutôt suite à un problème familial, une météo pourrie, un arrière de galopin qui s’est révélé lui aussi pourri, et aussi au choix stratégique de ne pas prendre de vacances cet été pour faire grossir la caisse de bord.

Mais bref, oublions cette année 2019 et en avant : en 2020 galopin sera de nouveau à l’eau, sans blague !

Au niveau du bateau, la « casketentôle » avance bien, les plaques de séparation du coffre arrière seront remontées demain, je pense pouvoir remonter isolation et placages de la cabine dans la foulée, et j’ai commencé à grenouiller autour du moteur, qui devrait faire à nouveau entendre sa voix de gros fumeur avant la fin du mois (je l’ai fait tourner à la main, c’est toujours un peu rassurant).

Donc, bonne année et à suivre !

Les Galopins.

Publié dans Rénovation | 2 commentaires