Pour les clowns de service.

Olivier a écrit, en parlant de la restauration de la baille à mouillage :
« Hey, pssstt…! Je crois que t’as oublié de faire un trou pour passer la chaîne 🙂 »

Donc pour les ceusses qui se poseraient la question : on attend bien évidemment d’avoir le nouveau guindeau ; ce qui ne presse pas, on a plus urgent à acheter :p

Publicités
Publié dans Rénovation | 2 commentaires

Restauration du pont : redresser un enfoncement

Et hop un nouvel article, le boulot s’accélère maintenant !

Ceux qui ont suivi notre voyage se souviennent peut-être que nous avions heurté une pirogue en quittant la Gambie. Depuis, nous avions un léger enfoncement du fargue bâbord :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour le redresser, j’ai dû couper le fargue en deux depuis le pont, puis redresser les deux parties. Pour ce dernier point, Pupuce s’est révélée d’une aide précieuse, c’est d’ailleurs l’occasion de vous la présenter :

.

.

Puis soudure, meulage, et peinture :

.

.

.

Résultat impeccable, une fois peint ça ne se verra plus…

À suivre !

Publié dans balades | Laisser un commentaire

Restauration du pont : la baille à mouillage

Après tout ces travaux de démontage, on attaque véritablement la rénovation du bateau. Et après la mise en jambe du rebouchage des passe-coques, je me suis tapé cette semaine ce qui sera peut-être le plus gros taff sur la coque : le pont au dessus de la baille à mouillage.

À cet endroit, la tôle est totalement bouffée tout autour de l’écubier : celui-ci s’arrête à fleur du pont, et donc :
-À chaque fois qu’on remonte la chaîne ;
-À chaque paquet de mer (on est à l’étrave, cela arrive tout de même souvent) ;
-Et tout simplement à chaque pluie ;
…L’eau « perle », et la tôle est, pratiquement, humide en permanence.

Trente ans plus tard :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le petit trou à droite de l’écubier, c’est tout simplement le marteau à piquer qui a traversé le pont !

Allez hop, pas de complexe : on coupe, et on en profite au passage pour dégager les trous de fixation de l’ancien guindeau, qui devra être remplacé (on en est très satisfait, mais il n’est plus fabriqué et il faudrait changer le barbotin…) :

Sur les découpes, on voit le travail de la rouille ; sur le 8mm servant de support au guindeau :

Et sur le 3mm du reste du pont ; il doit rester à peine 1mm au point le plus attaqué…

C’est parti : remplacement du fer plat, par un beaucoup plus balèze mais qui ne m’a rien couté (récup).

Les plaques de remplacement. Il y a deux épaisseurs : le guindeau est fixé sur une plaque de 8mm, le reste du pont est en trois. J’ai préféré remplacer ce dernier par du 5mm (recup encore), pour renforcer cette zone. Le fait d’avoir deux plaques permet aussi de suivre à peu près la courbure du pont…

Mon frangin (meilleur soudeur que moi) se colle à la soudure. Plus de quatre heures de taff… Un grand merci !

Puis meulage des soudures :

Et un premier coup de peinture (primaire d’accrochage) :

Ça fait tout de suite mieux ! Bon, y’a encore tout l’intérieur à nettoyer et à peindre, mais au moins c’est fait, et c’est du solide.

À suivre !

Publié dans Rénovation | 2 commentaires

Le point en video 2

Nouvelle vidéo sur l’avancée des travaux au mois de mai :

Bon visionnage.

Publié dans Rénovation | Laisser un commentaire

Le point sur les travaux en vidéo

Mieux qu’un long discours et des photos pas forcement très parlantes, voici une petite vidéo.

Bon visionnage 🙂

Publié dans Rénovation | 3 commentaires

Des news !

On a un peu mis la pédale douce cet hiver, mais les travaux avancent. Voici l’état de Galopin en ce moment :

La plus grosse partie de l’aménagement est démontée, à l’exception de la pointe avant. Pour le moment pas de mauvaises surprises, la coque est en excellent état.

D’ailleurs aujourd’hui grand moment : ayant fini de démonter les supports des planchers, j’ai enfin pu ouvrir une des plaques de fond qui couvrent le lest, celle devant la descente :

Savoir de quoi était fait le lest était vraiment une grosse interrogation, et même une sacré inquiétude en fait. Et bien me voila rassuré, il est tout simplement fait avec des barres de plomb. C’est vraiment le mieux qu’on pouvait trouver ! La flotte qui rempli ce petit logement n’est pas surprenante : nous sommes juste sous la descente et avec les travaux, le bateau n’est plus vraiment étanche ; et comme la plaque métallique qui était vissée là avait un gros trou pour faire passer le tuyau de gasoil…

Une fois le logement vidé, le véritable fond de galopin se révèle. Et sous la boue… IL EST NICKEL, COMME NEUF !!!!!!!

Les barres de plomb :

Tout ragaillardi par l’état de la coque, j’ai démonté la cuve à eau bâbord :

Puis viré cette saleté de mousse PU, une très mauvaise idée dans un bateau en acier vu qu’elle agit comme une éponge. Et bien là encore, aucune mauvaise surprise la coque est ici aussi très saine !

Je vous accorde qu’en voyant les photos, ça fait peur. Mais en fait une fois la tôle nettoyée, poncée et repeinte, ça sera comme neuf. Quand je dis que la tôle est saine, je veux dire que la rouille ne l’a atteinte que très superficiellement. Pour le moment, je n’ai aucune partie de la coque à remplacer.

La suite ? Ben il faut démonter la cuve tribord, puis ouvrir les autres logements du lest. Pour le moment on n’y bosse que le week-end, mais bientôt je vais m’y mettre à temps plein et les choses vont nettement s’accélérer. L’objectif étant d’avoir fini la peinture de la coque cet été. On y croit !

À suivre !

Publié dans Rénovation | 5 commentaires

L’avancée des travaux

hop, quelques photos de l’état de galopin en ce moment ; débarras et table à carte ont été démontés, la cabine arrière est en cours et la miss a largement entamé le carré.

Nous avons aussi trouvé notre premier nid de guêpe maçonne 🙂

Pour l’instant, je suis vraiment satisfait de l’état de la coque : nous ne devrions même pas avoir besoin de repeindre totalement l’intérieur, quelques retouches et un grand nettoyage devraient suffire. Par contre pas mal d’attaque de rouille dans les fonds, il y aura du boulot à prévoir de ce coté…

Publié dans balades | 2 commentaires